Comment choisir la perle de Tahiti sur son collier ?

Un collier orné de perles est un élément indispensable dans toute collection de bijoux, ajoutant une touche de chic et de modernité à n’importe quelle tenue. Ces merveilles naturelles rehaussent leur élégance grâce à leurs gemmes naturelles. Si vous recherchez le collier parfait avec une perle exceptionnelle, il est essentiel de d’abord identifier le type de perle que vous souhaitez. Les perles de Tahiti offrent un style de collier à la fois chic et moderne, avec des perles d’une qualité inégalée.

Comment peut-on classifier une perle de Tahiti ?

Les perles de Tahiti sont classées en trois familles principales, que vous pouvez découvrir dans l’article disponible sur ce lien web :

Cela peut vous intéresser : Comment choisir des chaussures qui prennent soin de vos pieds ?

  • Les sphériques ou classiques : elles sont rondes ou semi-rondes ;
  • Les symétriques : chaque morceau de perle est identique, créant un effet miroir si la perle était coupée en deux. Elles présentent un axe de symétrie ;
  • Les baroques : elles arborent une forme totalement irrégulière, sans aucune symétrie.

À l’intérieur de ces trois grandes familles, les perles de Tahiti peuvent être réparties en huit formes différentes, dont les perles rondes, semi-rondes, boutons, gouttes, semi-baroques, baroques, ovales et cerclées.

Comment choisir judicieusement une perle de Tahiti ?

Pour bien choisir des perles de Tahiti, il est essentiel de tenir compte de six facteurs clés qui déterminent leur qualité. Tout d’abord, la taille doit être comprise entre 8 mm et 21 mm. Ensuite, la forme des perles doit être en harmonie avec leurs bords, qu’il s’agisse de perles cerclées, baroques, semi-rondes, semi-baroques ou rondes. La surface de la perle peut être parfaite, présenter de très légères imperfections, des imperfections légères, des imperfections modérées ou des imperfections lourdes. Le lustre d’une perle de Tahiti peut être qualifié comme étant excellent, très brillant, brillant, moyen ou doux. De plus, l’épaisseur de la nacre peut être très épaisse, épaisse ou fine, et la couleur doit refléter la beauté caractéristique de la perle.

A lire aussi : Comment être Stylée en 2022 ?

Quels sont les critères de qualification des perles de Tahiti ?

Actuellement, la qualification d’une perle suit certains critères clés, conformément à la classification du GIA, le Gemological Institute of America. Pour ce faire, chaque surface des gemmes est minutieusement examinée à l’œil nu. Il existe cinq catégories de qualité pour les perles. La qualité gemme correspond aux perles sans aucune imperfection en surface, même avant le perçage.

La qualité A est attribuée aux perles présentant de très légères imperfections, généralement lisses, ou comportant une ou deux ondulations, appelées encoches. Lorsque ces perles de Tahiti possèdent un lustre exceptionnel, elles deviennent des perles rares et précieuses.

La qualité B concerne les perles dont les imperfections sont concentrées sur moins de 30 % de leur surface.

La qualité C est définie par des perles dont les imperfections occupent au moins 66 % de la surface de la perle, tandis que la qualité D est caractérisée par des imperfections plus profondes, concentrées autour de 50 % de la surface de la perle.